La réponse est oui! Le reishi pur est tout à fait fiable et sûr.

D’autres produits appelés de manières erronée reishi peuvent ne pas répondre à cette affirmation quant à leur sécurité. Vous trouverez ici plus en détails les différences entre un reishi pur et d’autres produits supposés reishi. 

Nous vous expliquons dans cet article pourquoi nous pouvons affirmer que le reishi est un produit fiable et sûr.

Le reishi: un aliment selon la comission européenne

La Comission Européenne catalogue le Ganoderma lucidum comme étant un aliment. Cette ifnormation a été publiée officiellement dans leur catalogue des Nouveaux Aliments (https://ec.europa.eu/food/safety/novel_food/catalogue_en)

Si vous avez l’habitude de consommer des « super aliments » ce site internet officiel est pour vous! Il sépare en effet les aliements, les nouveaux aliments et les produits non autorisés à la vente. Certains champignons vendus sur des sites internet sont classés comme étant interdits à la vente. Un site très intéressant donc!

En plus de cette classification comme aliment, le reishi se repose sur de nombreuses études qui avalent la sécurité de ce dernier au moment de le consommer.

Notre reishi par exemple et le seul ayant été testé cliniquement en Europe. Ces études ont démontré qu’il ne présente aucun effet secondaire lors d’une concommation de 6g/jour pendant 6 semaines.

D’autres études ont également demontré ses résultats sur différents profils de patients: footbaleurs2, cyclistes3, personnes diabétiques4, personnes atteintes d’un cancer du colon5 et sur des personnesaffectées par le virus du papilôme humain6 . Vous trouverez les références de ces publicationsen bas de cet artcile.

Toutes ces études démontrent que le reishi est totalement sûr sur de nombreuses catégories de population. Ceci est bien entendu renforcé par la classification du produit par la Commission Européenne.

Toxicité sur le long terme du reishi

Toma reishi

Les études sur la toxicité à longs terme du reishi sont surprenantes.

L’un d’entre elles a été réalisée sur des rats qui furent séparés en trois groupes. Les quantités de reishi administrés était différente pour les 3 groupes: 0,47, 0,94 y 1,87 g/kg  par jour pendant vingts-six semaines.  La quantité équivalent pour une personne de 60kg serait de 112g / jour. Pour vous donner un ordre d’idée, la quantité de consommation conseillée de notre reishi est de 1g / jour!

A l’issu de ces 26 semaines, aucune anomalie n’a été trouvé dans aucun des trois groupes d’étude.

Conclusion: La sécurité de consommation du reishi est totale! En plus d’être considéré comme un aliment, aucun problème n’a été observé en administrant une quantité de reishi par jour allant jusqu’à plus de 100 fois la quantité recommandée

Bibliografía:

1- Collado Mateo, D., Pazzi, F., Dominguez Munoz, F. J., Martin Martinez, J. P., Olivares, P. R., Gusi, N., & Adsuar, J. C. (2015). Ganoderma lucidum improves physical fitness in women with fibromyalgia. Nutr Hosp, 32(5), 2126-2135. doi: 10.3305/nh.2015.32.5.9601

2- Zhang, Y., Lin, Z., Hu, Y., & Wang, F. (2008). Effect of Ganoderma lucidum capsules on T lymphocyte subsets in football players on « living high-training low ». British Journal of Sports Medicine, 42(10), 519-522. doi: 10.1136/bjsm.2007.038620

3- Rossi, P., Buonocore, D., Altobelli, E., Brandalise, F., Cesaroni, V., Iozzi, D., Marzatico, F. (2014). Improving Training Condition Assessment in Endurance Cyclists: Effects of Ganoderma lucidum and Ophiocordyceps sinensis Dietary Supplementation. Evid Based Complement Alternat Med, 2014, 979613. doi: 10.1155/2014/979613

4- Wang, C. W., Tschen, J. S. M., & Sheu, W. H. H. (2008). Ganoderma lucidum on metabolic control in type 2 diabetes subjects – A double blinded placebo control study. Journal of Internal Medicine of Taiwan, 19(1), 54-60.

5- Gao, Y., Tang, W., Dai, X., Gao, H., Chen, G., Ye, J., . . . Zhou, S. (2005). Immune responses to water-soluble Ling Zhi mushroom Ganoderma lucidum (W.Curt.:Fr.) P. Karst. Polysaccharides in patients with advanced colorectal cancer. International Journal of Medicinal Mushrooms, 7(4), 525-537.

6- Donatini, B. (2014). Control of oral human papillomavirus (HPV) by medicinal mushrooms, Trametes versicolor and Ganoderma lucidum: a preliminary clinical trial. Int J Med Mushrooms, 16(5), 497-498. 7-Jian-bo, G., & Jing, H. (2008). Study on the Long Term Toxicity of Ganoderma lucidum Capsule to Rats. Lishizhen Medicine and Materia Medica Research(4), 972-974.

grou